25-5-2019 (femmeinfos.ci) Dans un entretien avec lui, le Sénateur d’Adzopé, N’Dé Atsé Zepp s’est prononcé sur la question de la délocalisation du site du Centre Hospitalier Régionale (CHR) d’Adzopé vers la zone industrielle de la ville. Au nom des populations, l’élu souhaite que l’hôpital soit construit sur le site de ‘’Carrefour Poyo’’ retenu à cet effet. Il estime que cet espace est encore plus approprié pour accueillir l’établissement hospitalier.

Le Président de la République a offert un Centre hospitalier régional (CHR) à votre région, la Mé. Quel sentiment avez-vous en tant que Sénateur de la région ?

Eh bien. C’est un sentiment de grande joie et de grande fierté.  Le Président Alassane Ouattara communie toujours avec ses frères et sœurs de la Mé qui sont très contents.  Ils le saluent très fraternellement. Ils le remercient de tout cœur et le bénissent.  L’espoir de la région de la Mé c’est Alassane Ouattara. Il ne promet pas. Il dit et fait.  La Mé aura bientôt son CHR. Avec Alassane Ouattara le rêve  dans la promesse est terminé.

 A quel niveau est aujourd’hui ce projet de haute portée ?

Les études sont prêtes.  La société AGENTIS INTERNATIONAL, maître d’œuvre  a réuni les élus, cadres,  et populations à la préfecture d’Adzopé  le 7 mai 2019 pour leur donner les informations  concernant le projet, surtout le résultat des études environnementales.

Malgré l’importance de cette grande structure sanitaire, nous entendons des bruits autour du site d’implantation. Qu’en est-il ?

Il n’y a pas de problèmes particuliers. Les gens se prononcent sur le site qui va accueillir le CHR. Les élus, cadres, chefs coutumiers ont choisi un site  au ‘’carrefour  Poyo‘’ sur l’axe Adzopé-Institut Raoul Follereau. Ce site a été changé. Et c’est la société AGENTIS INTERNATIONAL  qui a livré cette information lors de sa réunion du 7 mai 2019. Un commissaire enquêteur a été choisi par le Préfet, un agent de la préfecture d’Adzopé pour recueillir les avis techniques de la population concernant les impacts environnementaux et sociaux pour une gestion durable. Le CHR va être délocalisé à la zone industrielle d’Adzopé.  Des industries à coté d’un hôpital.  C’est la préfecture qui a recueilli les avis de la population, des notabilités, des chefs de cantons  et des villages des quatre départements, des élus.  Ils ont relevé la non cohabitation d’un CHR, un hôpital et d’une zone industrielle avec ses problèmes. Ils veulent donc que le CHR  soit construit sur le premier site qui est approprié sur le plan environnemental. C’est la gestion participative que demande le Président de la République. Ces avis contenus dans un document  sont remis au commissaire à la préfecture d’Adzopé. Toute la population de la Mé est contente et dit toujours merci au Président Alassane Ouattara.

Réalisé par Marc Yapi, Correspondant local

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *