Guéi Singa Mireille Chantal, fille de feu le général Robert Guéi, veut perpétuer l’héritage politique de son père en défendant les couleurs de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci) à ces élections législatives. Un père, perçu comme un héros par les populations de Biankouma.

Guéi Singa Mireille Chantal bénéficie donc, dans le cadre de ces élections, de la notoriété de son père et de la belle opinion que les populations ont de lui. Seule femme parmi les six candidats, elle est sur le terrain.

Dans son quartier général où nous nous sommes rendus, ses affiches sont visibles partout. Nous avons été informés que la candidate et son équipe sont sur le terrain avec le président de l’Udpci, Albert Mabri Toikeusse.

« Notre candidate passe des messages de paix et privilégie le porte-à-porte aux grands rassemblements parfois inefficaces. La population de Biankouma est prête pour notre candidate qui est toujours avec elle depuis la disparition de feu le général Robert Guéi. Les populations ont suscité cette candidature pour rendre un hommage à Guéi Robert », a fait savoir une militante trouvée sur place.

Quant aux trois candidats indépendants (Moussa Diomandé, Gonety Tia Prosper et Déli Loua) et le candidat d’Eds, Loua Zomi, ils étaient tous sur le terrain. Aucun incident n’a été signalé depuis le début de la campagne.

Marcel Pulaski

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *