La directrice de la Radio Chandelier qui accompagnait le président de l’UNJCI Jean-Claude Coulibaly à la grande conférence du Cercom et l’UNJCI le mardi 15 septembre 2020, a invité les filles étudiantes au dynamisme et à la volonté pour affranchir avec aisance le métier du journalisme.

Le thème de la conférence c’est,  »l’univers du monde  journalistique en Côte-d’Ivoire, partage d’expérience et défis  », sous le haut patronage du professeur Abou Karamoko professeur de l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Cocody, et sous la présidence de monsieur Aghi Bahi de l’information Communication, à l’université.

Au cours de cette première grande conférence de Cercom et l’UNJCI, la directrice de la radio chandelier a été très ravie de constater la participation massive des filles étudiantes journalistes.  Membre de la délégation  qui  accompagnait le président Jean Claude Coulibaly, Odette Waga a donné de sages conseils aux futures femmes journalistes.

 »Je voudrais dire aux jeunes sœurs qui sont encore en formation, de chercher à se former et à se frotter à ceux qui sont sur le terrain c’est important, il y a assez d’opportunités à saisir surtout avec l’augmentation des radios de proximité, des chaînes de télévision et plusieurs autres journaux en ligne,  on peut dire qu’il y a toujours de la place pour tout le monde, mais il faut beaucoup travailler, s’engager avec dynamisme, avoir la volonté et le dévouement pour être à la place des meilleurs » a-t-elle conseillé.

Il est important pour elle que les étudiants  s’entraînent déjà sur le terrain  en faisant des animations, afin qu’ils soient au parfum des activités qui les attendent,  »que les étudiantes ne se focalisent pas seulement sur la théorie, qu’elles sortent sur les lieux  des cérémonies, mariage, baptême pour s’exercer sur le terrain avec le concours des journalistes professionnels pour conquérir déjà le terrain » a-t-elle exhorté.

HORTENSE KOUAME

One Reply to “Cercom-UNJCI : Odette Waga encourage les filles journalistes au dynamisme et la volonté dans le métier”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *