Deux jeunes élèves de 16 ans, Évora Gnahoua Emmanuela et Mye Zion décident de faire ensemble le chemin spirituel en valorisant leur talent, chantre et pianiste, elles animent dans les Églises, elles accompagnaient le Biomédecin Chercheur Jean ives Diamana le samedi 11 juillet à sa conférence de presse à Cocody face à covid-19

Ces jeunes filles spiritualistes apparemment interviennent dans le domaine spirituel à des grandes cérémonies de mariages, baptêmes et Cultes. D’un commun accord, elles ont décidé de faire chemin ensemble pour honorer Dieu et repositionner l’esprit Saint en Côte-d’Ivoire et à travers le monde entier. Pour elles, Dieu siège dans le louange et adoration. C’est donc leur part de contribution pour sauver des vies en cette période difficile de crise sanitaire.
Élève en classe de première, la chantre Évora Gnahoua Emmanuela a donné les raisons de sa motivation et son engagement pour la musique Chrétienne. Depuis l’âge de 10 ans elle interprète les chansons chrétiennes avec succès.

‘ je m’engage dans la chanson de Dieu pour évangéliser les gens, surtout mes camarades afin qu’elles acceptent de marcher avec le seigneur Jésus Christ, parce que avec Dieu on a tout, la sagesse, la politesse, l’intelligence et la protection divine et les maladies ne peuvent pas nous atteindre, et même le covid-19” est sous nos pieds” a t elle signifié Évora Gnahoua Emmanuela a seulement 16 ans, elle est ivoirienne, élève en classe de première, elle envisage devenir célèbre à partir de ses propres œuvres. Elle est en pleine préparation de son premier album. ”je voudrais montrer mon talent à travers mes propres chants, l’esprit Saint est ma source d’inspiration” soutient-elle.
Mye Zion élève en terminale, 16 ans grande pianiste depuis l’âge de 12 ans, quant à elle invite les jeunes filles à s’accrocher à leur rêve en bataillant et en travaillant fort pour y arriver. La jeune pianiste guide son amie chantre Emmanuela en harmonisant ses chansons au rythme de son piano. Elle a appris à jouer cet instrument pour relever le défi de satisfaire son rêve. ” j’ai décidé de jouer au piano pour réaliser mon rêve, quand je jouais pour la première fois au piano c’était merveilleux, aujourd’hui, je joue très bien au piano” s’est elle réjouit.

Même si jouer au piano et chanter pour élever Dieu est leur vocation ces amies artistes ne se détournent pas du chemin de l’école ni du respect des parents. ” je joue au piano, c’est mon obsession mais j’étudie et je sais que je vais avoir mon bac cette année, cela ne m’empêche pas non plus d’aider aussi mes parents dans les tâches ménagères.‘ a affiché Mye avec l’appréciation de la chantre Emmanuela,

Hortense  Kouame

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *