Le Conseil National de Sécurité réuni, le 14 mai 2020 à Abidjan a annoncé le réaménagement des mesures de restriction de rassemblements de population, initialement plafonnées à 50 personnes, qui passent dorénavant à 200 personnes. Le porte-parole de la police nationale, le commissaire principal, Charlemagne Bleu, aussi a annoncé la levée du couvre-feu en vigueur dans le Grand Abidjan, à compter du vendredi 15 mai 2020.Toutefois, a précisé Patrick Achi, au cours de ces rassemblements, les mesures barrières et de distanciation physique devront être scrupuleusement respectées.

Tout en réitérant l’appel du Conseil National de Sécurité à l’endroit de la population sur la discipline, le secrétaire général de la Présidence a souligné que le CNS continuera de suivre l’évolution de la pandémie et prendra les mesures appropriées en tenant compte de l’intérêt supérieur de la Nation. C’est donc au regard de la mise en œuvre satisfaisante de la stratégie de riposte du gouvernement à la COVID-19, le Conseil National de Sécurité (CNS) a décidé le jeudi 14 mai 2020 que les maquis et restaurants rouvriront dès le 15 mai 2020 dans le Grand Abidjan, tandis que les bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle restent fermés jusqu’au 31 mai.

Afin de consolider les acquis de la lutte sanitaire, le ministre secrétaire général de la Présidence de la République, Patrick Achi, donnant lecture du communiqué du CNS, a appelé au strict respect des mesures barrières de lutte contre la COVID-19, notamment le lavage régulier des mains au savon ou avec une solution hydro-alcoolique, le port du masque et la distanciation physique d’au moins un mètre, étant entendu que les hôtels restent ouverts.

Evolution satisfaisante

Le Conseil National de Sécurité réuni, a noté que plus de deux mois après l’apparition du premier cas de COVID-19, la mise en œuvre satisfaisante de la stratégie du gouvernement a permis de contenir l’évolution de la pandémie. «La létalité de la maladie, entre 1 et 1,5%, reste contenue, bien en dessous des prévisions initiales, malgré une légère augmentation du taux de contamination, notamment à Abidjan qui enregistre la totalité des nouveaux cas, depuis le 21 avril 2020. Le taux de guérison est d’environ 44% à la date du 12 mai 2020, l’un des meilleurs sur le continent», s’est félicité le secrétaire général de la Présidence de la République, Patrick Achi.

Il a aussi souligné que la capacité d’accueil du système sanitaire public pour faire face à la maladie a été portée à 700 lits à Abidjan. Et que l’Etat a assuré la disponibilité des médicaments pour les traitements des patients ainsi que les intrants pour les prélèvements et les tests. Il a rappelé que la stratégie de dépistage avancé a vu l’ouverture de six centres d’accueil dans le Grand Abidjan sur les 13 prévus. A l’intérieur du pays, les régions et districts sanitaires verront leurs capacités renforcées, à travers un dispositif de diagnostic et de prise en charge intégrée.

Le CNS s’est réjoui de la distribution gratuite du premier lot de 22 millions de masques au grand public. Cette opération a démarré depuis le 05 mai 2020. Elle se poursuit au niveau des communes, sous l’autorité des maires. Il relève aussi avec satisfaction que les activités des Fonds de soutien économique, social et humanitaire ont démarré et vont être accélérées. Il a félicité l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion de la crise et les a exhortés à poursuivre leurs efforts. Le Conseil National de Sécurité réitère son appel à l’endroit de la population sur la discipline et le strict respect des mesures barrières pour se protéger et protéger les autres.

HM avec CICG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *