Sur initiative de l’Association congolaise des Femmes Journalistes de la presse écrite (Acofepe) avec l’appui de l’agence suédoise de coopération internationale au développement (Sida), un atelier de 3 jours a été organisé à Kinshasa à l’intention des journalistes femmes.

Durant trois journées consécutives dont du lundi 1er au mercredi 3 juin, une vingtaine de femmes de médias ont été formées sur la gestion éditoriale ainsi que sur le journalisme en ligne en la salle polyvalente maman Losako dans la commune de Kasa-Vubu à Kinshasa.

On cite parmi les formateurs, Madame Clarisse Museme, experte en genre et membre de l’Ucofem, qui a éclairé la lanterne des professionnelles de médias sur la gestion éditoriale qui consiste à planifier et superviser la création et diffusion des contenus dans le journal au quotidien.

Outre cela, madame Museme a exhorté ses paires à travailler de manière à être démarquée et obtenir des promotions aux postes de commandement.

Pour sa part, Madame marie France, membre de l’Ucofem, s’est étalée sur l’aspect genre qui permet aux femmes des médias de travailler sur le même point d’égalité que leurs collègues hommes.

Par ailleurs, Patient Ligodi, directeur général du site web actualite.cd, s’est appesanti sur ‘‘le journalisme en ligne’’ à la pointe de la nouvelle technologie de l’information et de la communication. Ainsi il a recommandé aux journalistes l’utilisation de plusieurs applications permettant de travailler à temps réel et faire face à la concurrence causée par la montée en puissance des médias en ligne dans le monde.

A en croire Madame Grace Ngikye, présidente de l’Acofepe, cet atelier a été initié dans le but de valoriser l’image de la femme dans le médias, élevé son niveau afin qu’elle puisse aussi assumer les postes de responsabilités au sein de leur rédaction.

Retenons que cette formation a été sanctionnée par le remise des brevets à toutes les participantes, accompagnée par une photo des familles afin d’immortaliser cette activité.

Retenons que Acofepe  Avec l’aide de ses quatres partenaires  dont ; Sweden sverige, Usaid, I360 ainsi qu’Internews ;

Nyvideo, notability, paypal, wawepad, filmicpro, kinemaster, logolicious et clips selon lui , ces applications permettent aux journalistes de monter les sons, les vidéos et les textes à partir du téléphone portable ;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *