Ngozi Okonjo-Iweala, ancien ministre des Finances du Nigéria et candidat au poste de directeur général de l’Organisation mondiale du commerce, OMC, est sorti vainqueur de la course hautement compétitive.
Elle a battu de nombreux records, notamment en devenant la première femme africaine et la première femme à occuper ce poste à l’OMC.
L’ancienne ministre, Selon TheCable, a sondé 104 voix de 164 pays membres pour vaincre l’adversaire de son ministre du Commerce sud-coréen, à la dernière étape de la course.
Née le 13 juin 1954, elle devient directrice générale de la Banque mondiale à la fin des années 2000, mais elle échoue à en prendre la présidence. Elle redevient ministre des Finances de son pays jusqu’en 2015.
Marcel Pulaski

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *