30-5-2019 (femmeinfos.ci) Le prix d’achat du régime de palmier à huile ne cesse de décroître depuis maintenant 5 longues années. Se prononçant sur la question, le mardi 28 mai 2019, au cours d’un presse au siège de la Fédération nationale des unions de sociétés coopératives et des sociétés coopératives de planteurs de palmiers à huile de Côte d’Ivoire (Fenacopah-Ci), le directeur exécutif de cette fédération, Kogbo Douoba, a indiqué que ce prix est passé de 63,52 Fcfa/Kg en 2012 à 37,87 Fcfa/Kg en 2018.

Cette situation de décroissance ne s’est guère améliorée au cours des quatre premiers mois de l’année 2019, avec le prix qui n’est pas encore allé au-delà de 34,89 Fcfa/Kg. A la clef, la baisse drastique des revenus des planteurs villageois, principaux acteurs du secteur qui fournissent aux huileries de palmes plus de 60% des productions de régimes traités.

En vue de garantir un avenir plus certain au secteur, le directeur exécutif de la Fenacopah-Ci invite à une mutualisation d’expériences des différents acteurs. Notons qu’avec 500 000 tonnes d’huile de palme brute par an, la Côte d’Ivoire occupe le deuxième rang et le premier exportateur africain d’huile de palme brute.

Sonia Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *