28-6-2019 (femmeinfos.ci) A la faveur de la célébration du 30e anniversaire de la Convention relative aux Droits de l’Enfant, la Ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Bakayoko Ly-Ramata, a réaffirmé l’engagement du gouvernement ivoirien à protéger les enfants. Pour ce faire, elle a symboliquement apposé sa signature sur la convention relative à ces droits, dans les locaux de l’UNICEF, le vendredi 28 juin 2019.

« Outre l’adhésion à cet instrument juridique international, la Côte d’Ivoire a pris plusieurs mesures législatives et institutionnelles propices au respect des droits élémentaires des enfants », a-t-elle indiqué. Au nombre de ces droits, l’adoption d’une Politique nationale de la protection de l’enfant ; l’école obligatoire pour les enfants âgés de six à seize ans.

Faut-il le rappeler, cette convention a fortement contribué à la transformation de la vie de millions d’enfants. Pour les pays signataires, la célébration de son 30e anniversaire est l’occasion de faire le bilan et d’agir davantage pour les enfants. Présent aux côtés de Mme la Ministre, le Représentant résident de l’UNICEF, Aboubakar Kampo a noté que « chaque enfant compte. Chaque enfant a le droit de naître et grandir en bonne santé, d’être protégé contre la violence et l’exploitation, de manger une nourriture de qualité en quantité suffisante, d’avoir accès à de l’eau potable, de vivre dans un environnement propre et d’aller à l’école, où qu’il soit et d’où qu’il vienne. »

Sonia Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *