20-9-2019 (femmeinfos.ci) A l’issue du scrutin qui l’opposait à Lance Touré, dans la succession de Traoré Moussa MT, à la tête de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Jean-Claude Coulibaly est sorti victorieux avec  257 voix sur 487 votants, soit 52,71% des suffrages exprimés contre 224 voix pour son adversaire Lance Touré, soit 46,20% des suffrages exprimés.

Succédant ainsi à MT, il tient désormais les rênes de l’Union de tous les journalistes. Il a alors réitéré sa volonté d’œuvrer à trouver un remède à la presse sous le poids de difficultés. « Nos rédactions sont sous perfusion. La presse va mal. Ce qui est important, c’est de trouver un remède. Il faut un plan d’urgence pour la presse. L’État doit agir en octroyant une subvention conséquente. Nous ferons en sorte que les journalistes ne soient plus les parents pauvres de la République », a-t-il annoncé les couleurs. Avant de lancer un appel à l’union de tous les journalistes de Côte d’Ivoire.

Sonia Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *